J’ai testé pour vous Londres, avec ou sans enfants, mais ici particulièrement AVEC.

Voyager avec des enfants c’est souvent synonyme d’angoisse pour une maman. Surtout quand les petiots sont en bas âges.
En devenant maman, je n’ai pourtant pas renoncé aux voyages. Non, non. Que du contraire.J’aime prouver dans mon quotidien qu’avoir des enfants est juste une façon différente de vivre la vie d’avant. Nullement un frein. Les voyages à la plage tranquillou sur un transat’ ou au camping, très peu pour moi. Il faut que je bouge, que je visite, que j’apprenne … Et si ma tribu peut en faire tout autant, je prends ! On reformulera le vote des vacances aux vetos, plus tard, quand ils seront en âge d’argumenter. Le cas échéant, on suit Maman ! * et puis c’est tout !*

Londres.

420805_134424950076924_1533137187_n

 

 
 

Londres, c’est chez moi. C’est ma ville. C’est le lieu que je connais le plus au monde. Cela fait 7 ans que je m’y rends deux fois par an. Je m’y ressource, je m’y instruis, j’y vis, j’y respire … Mes retours en Belgique sont souvent suivis d’une déprime passagère mais intense …

Je dérive.
 
Avant de partir, il faut d’abord se poser la question fatidique : poussette or not poussette ?

Ma réponse ? Ca dépend. De quoi ? de quel genre de maman vous êtes 🙂
Les sportives maternantes opteront d’instinct pour le portage quand les plus citadines prendront sans se poser de questions, la poussette.
Pour avoir expérimenté les deux fronts, je peux poser un avis non négligeable.

La poussette. 
 
Le gros avantage de la poussette, c’est qu’on peut parcourir la ville sans se fatiguer. Bébé dort confortablement à l’abri d’éventuelles intempéries et les plus grands reposent leurs petons quand ils sont fatigués. Seulement, il y a un obstacle et non des moindres : le métro.
Si les principaux tels que celui de St Pancras sont équipés d’un ascenseur, ce n’est pas le cas des petits comme Earl’s Court. A vous le grand périple parental, à savoir monter en synchro’, tout en portant la divine poussette, les ( trop ) nombreuses marches que peuvent comporter un traditionnel tube londonien 🙂
Si elle est pratique pendant le shopping ( on peut s’en servir comme porte paquets ), vous allez la maudire pendant cette fameuse montée, je vous le dis !
A vous, donc, de voir si vous comptez vous cantonner à bouger beaucoup dans Londres ou non. Il reste bien le bus mais il est très peu emprunté sur de longues distances. Les meilleures places se trouvant à l’étage ( pour visiter la ville quand il pleut, c’est top ), vous comprenez bien que vous n’y aurez pas accès avec votre fardeau ( le mot est pesé, si si, faites moi un peu confiance ! ).
Le porte-bébé / écharpe 
 
540124_134424986743587_1464785081_n
 
 
Alors là, difficile de taper dans le plus pratique !
On va la jouer simple, libre de vos mains, sac à dos équipé en couches et biberons ( même si vous allaitez, on va y revenir plus bas ), la contrainte demeure dans votre capacité à porter un bébé toute une journée.
Ici, je l’ai fait avec Isaac, 3 mois, 8kg600. J’aime autant vous dire que mes épaules en souffrent encore. Alors que j’avais la Rolls Royce des portes-bébé physio’, le Boba. Mais c’est faisable ! Je l’ai fait. J’ai parcouru la ville avec ma fille de 2 ans en main et mon petit veau contre moi. Seule contrainte rencontrée : le poids de mon bébé. Je me suis octroyées quelques pauses tout de même.
Notez également que la majorité des musées n’offrent pas de visite de pleins pieds. Vives les échafaudages, les passerelles à emprunter ( cfr. le musée des sciences naturelles. En poussette, c’est la galère ! )

Une fois le choix fait, je vous conseille de prendre un sac à dos et non un sac à langer en bandoulière. Question pratique. Uniquement. Pour visiter Londres, faut penser « pratique » et ce, même sans enfants. Prendre le moins possible avec vous. Idem niveau bagages …

Bagages.

558977_134425003410252_1038271611_n

 

 

Toute personne ayant voyagé à Londres vous le dira, on ne débarque pas sur le sol anglais sans passer par une fouille. Que votre petit soit dans sa poussette entrain de roupiller ou dans l’écharpe, rien à cirer on le réveille, la poussette passe au scan, le porte bébé avec et vous vous déshabillez ! ( on n’ira pas jusqu’au nu intégral, mais si vos chaussures sonnent il faudra ôter vos shoes ). Lors de ma première expérience avec Noa, j’étais en poussette. J’ai dû la démonter et réveiller la princesse. J’ai dû également lui ôter son manteau et comme mon mari passait également au détecteur, un gentil garde m’a demandé de lui donner Noa le temps que je plie la poussette et que je la mette sur le tapis. Je suis passée au détecteur nickel mais ils ont ouvert le sac pour vérifier que le lait en poudre dans mon sac était bien … du lait en poudre #truestory
Je n’ai pas apprécié que l’on m’ôte ma fille de cette façon … Pour cette fois j’ai donc été prévenante et comme j’avais le Boba, j’ai tout fait comme une grande sans l’aide personne pendant que mon mari passait au détecteur avec la « grande ».
Vous l’aurez compris, avec des enfants : BAGAGES LIGHT !
Pour les mamans qui n’allaitent pas, sachez que le lait en poudre, de marques identiques à chez nous, est moins cher en Angleterre et donc vous pouvez l’acheter sur place ( exemple : NUTRILON OMNEO 1, en Belgique 19€, en Angleterre : 8 livres, soit environ 13€ ).
Pour les mamans qui allaitent … Un passage NOUS sera dédié, vous allez comprendre 😉
Résumons, l’idéal serait un sac à dos pour Papa, un sac à dos pour maman et un maxi bagage à roulettes.
Porte bébé ou poussette, à vous de voir.

Le métro.
 
544924_134425023410250_6490293_n
 
 
Vous êtes ici, à St Pancras.
De là, vous allez prendre le métro afin de déposer vos bagages à l’hôtel. Le cas contraire, il existe un système de garde de bagages ( consigne ) à la station. Pour les prix, rendez-vous sur le site officiel de la gare.
Pour voyager en métro, je ne vais pas vous énumérer toutes les solutions, pour les avoir TOUTES testées, je vous le dis, il n’y en a qu’une seule bien pratique : l’OYSTER CARD.
Techniquement, il est préférable de se la procurer via votre agence de voyages si vous partez par ce biais, sinon elle est disponible à n’importe quel guichet sur place. Son système de recharge la rend HYPER simple et surtout les tarifs sont au plus bas, voir gratuits selon les heures de pointes ou les jours fériés. Pour plus d’info, c’est ici : infos.
Sachez que dans les métros, en tant que parents accompagnés d’enfants en bas âge vous êtes prioritaires et vous allez vite vous en rendre compte. Tels des Rois, les gens se lèveront pour vous laisser place. Il y a des places réservées aux parents portant un enfant ( inside ou outside 😀 ) mais si ces places sont déjà occupées, pas de soucis, l’anglais est ULTRA poli. Idem si vous avez fait le choix de prendre la poussette. On vous aide à descendre, à monter les escaliers.
Il est important de mentionner également qu’il y a un sens d’aller et venues dans le tube. C’est d’ailleurs comme ça qu’on repère les touristes ! Les seuls à aller à gauche quand tout le monde va à droite ou de remonter une descente d’escaliers quand il est mentionné que cette fameuse montée se fait à l’opposé. Ouvrez vos yeux, soyez locaux ! 😀
Le port de la poussette mis de côté, l’autre seul soucis rencontré : les heures de pointes !
Evitez-les. 8h, midi, 15h, 18h. Voyagez entre ces heures si vous avez le choix. Ceci est uniquement valable si vous vous rendez à Londres hors weeks-end et congés scolaires, bien entendu.
Les hôtels.
 
Alors là, WARNING.
Renseignez vous bien car tous les hôtels n’acceptent pas les enfants.
Londres est une ville qui offre énormément à nos petiots mais on ne peut pas en dire autant des hôtels !
Ne choisissez JAMAIS un hôtel en dessous de 3 étoiles quand vous voyagez en famille. Parole de Jedi, on a du vécu en la matière ici. Je me permets de vous en recommander un, le meilleur rapport qualité prix / situation : le NOVOTEL dans le quartier de Westminster. C’est un hôtel familial absolument PARFAIT qui offre des prix intéressants hors saison. Sans viser dans un particulier, les hôtels du Bloomsbury ne sont pas forcément moins cher, mais davantage servis niveau situation et ils acceptent pour la plupart volontiers des enfants moyennant certaines conditions … ( on peut vous refuser une nuit supplémentaire si des voisins de paliers se plaignent que votre marmots chouine un peu trop. Ca ne m’est jamais arrivé mais j’ai eu l’horrible chance d’assister à ce spectacle il y a quelques années ).
Nous concernant, on préfère louer un appartement. Tout d’abord parce qu’on connait notre ville et qu’on a dépassé le stade de touristes, ensuite parce que ça nous aide à nous fondre petit à petit dans cette vie londonienne avant le grand plongeon ( notre projet de vivre à Londres … je vous en reparlerai 😉 ).
La ville.
 
10112_134425110076908_579515357_n
 
 
J’étais partie pour jouer les guides touristiques puis, non. Il y a des sites relativement bien foutus sur la question et qui le feront bien mieux que moi 🙂
Exemple : ICI
Non moi je vais vous parler de ces endroits super pour les enfants … ! Parce que Londres, c’est une ville géniale pour les gosses et ça, on ne le dit pas assez.
 
Les parcs publiques.
 
525281_134425610076858_724236423_n
 
 
Londres, la ville verte.
On ne peut pas le nier, les parcs ne manquent pas.
Quand il fait beau, il y a pas mal d’activités pour les enfants. Cela va de la psychomotricité en plein air à la chasse aux oeufs pendant Easter eggs en passant par des concours et des jeux d’eau.
Pour la plupart des activités elles ont essentiellement lieu dans Hyde Park.
Pour le reste Green Park, Holland Park, Kensington garden, Regent’s park et St James offrent souvent des petits spectacles ou des mini cirques ambulants. Il n’y a pas de sites spécifiques qui mentionnent les activités récréatives des lieux verts, il faut s’y rendre et voir sur place. Mais à coup sûr, il y a toujours un truc sympa à faire avec les enfants dans Hyde Park.
Les attractions. 
 
546120_134425450076874_917194970_n
 
 
Hackney city farm
C’est la ferme à la ville ! Depuis plus de 20 ans, la ville de Londres accueille au sein de sa ferme les petits et les grands à la découverte des animaux de la haute et de la basse cour.
L’entrée est gratuite et il est possible de manger sur place au petit restaurant.
Horniman Museaum
Alors ici, retour au musée classique. J’entends par là, pas de tablettes tactiles, pas de simulations, pas d’ordinateurs, juste des panneaux explicatifs.
Un musée de quoi ? De sciences naturelles et anthropologiques étendu sur 16 hectares de jardin. Rien que ça ! Le musée propose de nombreuses activités pour les famille comme un sentier de la nature, des ateliers, des visites accompagnées où les enfants peuvent toucher les objets du musée …
Il est gratuit et, ô bonus, il est accessible aux poussettes *musique céleste* !
Le Cutty Sark
C’est un chef d’oeuvre du patrimoine britannique !
Le Cutty est un navire, dernier exemplaire des « tea clippers », ces bateaux à voile hyper rapides datant du XIXè, qui servaient au transfert de thé de Chine vers l’Angleterre.
Lors de la visite, des animations telles qu’une pièce de théâtre retraçant l’épopée fantastique propre à ce clippers sera divinement bien jouée !
L’entrée n’est malheureusement pas gratuite et s’élève à 12 livres par adulte, la gratuité étant ( comme toujours ) pour les enfants.
Le musée d’histoire naturelle
Le meilleur. Ma petite fille de 2 ans en est fan ! C’est que, c’est impressionnant là dedans. Déjà nous, adultes, nous en prenons plein la vue, imaginez ce qu’une petite fille de 104 cm de haut peut ressentir à la vue d’un squelette de dinosaure ou la reconstitution époustouflante d’un T-rex en articulation …
Le « earthquake experience » ( qui n’est qu’une simulation d’un tremblement de terre, rien que ça ) est indubitablement à faire !
Pour ne rien gâcher au plaisir absolu, l’entrée est gratuite pour tout le monde !
Le zoo de Londres
Le zoo de Londres est l’un des plus vieux zoo du monde, si pas le plus vieux d’ailleurs ( à vérifier, je ne me rappelle plus … ) ! Situé en plein Regent’s Park, il possède pas moins de 650 espèces. Pour les fans de Harry Potter, c’est dans ce fameux zoo que se rend Harry avec l’oncle Vernon et Tante Pétunia ( n’oublions pas l’affreux Dudley ) lorsqu’il parle à un anaconda  😉 C’est d’ailleurs mentionné dans la partie « reptiles » du zoo. Un sympatoch’ clin d’oeil. Ce que j’ai particulièrement adoré c’est la partie « children zoo » où les enfants sont invités à toucher les animaux et à les nourrir.
Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans sinon c’est 12 livres pour les adultes.
London Dungeon
LE musée de l’horreur par excellence ! Par contre, interdit au moins de 10 ans. C’est que … c’est cauchemars garantis là dedans ! Donc à faire avec des enfants un peu plus grands … Mais à faire ABSOLUMENT. On y retrouve des scènes de tortures médiévales, de la sorcellerie, on y rencontre des lépreux, des éviscérations, des yeux arrachés, … Et on vous donne même rendez vous au théâtre de la guillotine toutes les heures pour une exécution.
Le seul bémol ? Le prix. Il est excessivement cher … J’ai juste oublié le prix, c’est mon Monsieur qui a déballé le porte-feuille cette fois :p
Les spectacles.
 
Vous pensiez que Broadway était la capitale des comédies musicales ? C’était avant de mettre un pied à Londres ! Par contre, en toute honnêteté, c’est le genre d’activité à faire en famille en cas de drache nationale ! Parce que, bon, il faut compter entre 35 et 70 livres pour une représentation et seuls les enfants au-delà de 5 ans y sont autorisés. C’est généralement gratuit pour eux mais encore faut il qu’ils puissent tenir assis tout au long du spectacle … Ici nous avons testé avec Noa 2 ans qui, malgré son âge non autorisé ( nous avons été assez convaincants auprès de la billetterie  ) a adoré voir The Lion King !
N’hésitez pas à jeter un oeil sur spectaclelondres.fr pour le programme.
Où manger ? 
 
602202_134425836743502_366569937_n
 
 
On ne vous le répétera jamais assez, Londres est une ville EXCESSIVEMENT chère. Vous aurez dépensé une semaine de vacances en Thaïlande en un seul week-end que vous n’aurez déjà rien vu ! Si on peut faire des économies lorsqu’on s’y rend sans enfants, avec c’est différent. Emmener sa tribu manger peut vous filer une note bien salée. Dès lors, après 7 ans de visite dans ma ville, j’ai relevé les meilleurs resto à prix franchement sympas :
The Rainforest Café / Giraffe restaurant / TGI Fridays / Sticky Fingers / Frizzante / Banners / Cookbook café / Jamies Italian ( covent garden )
Enfin …
 
537134_134425396743546_1426080800_n
 
 
Il ne peut pas avoir de fin à un article sur Londres. Il y a mille et une choses à visiter j’ai juste voulu mettre quelques trucs en lumières. J’y suis deux fois l’année, si vous y allez dans une période où j’y suis, je me ferai un immense plaisir de vous présenter mon nid douillet, ma bulle, ma ville. Et puis il y a le Londres secret, cette ville regorge de petites histoires relatives aux grands personnages de ce monde. Comme la taverne où se rendait Dickens pour réfléchir, ce banc où Chruchill fumait son cigare … Des édifices à l’abandon avec une histoire touchante … Londres est un trésor infini. Elle est indubitablement l’une des plus belles villes du monde. La plus belle en mon coeur.
541555_134425276743558_1868679457_n

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “J’ai testé pour vous Londres, avec ou sans enfants, mais ici particulièrement AVEC.

  1. lessismorebyraphaell dit :

    CC, j’ai beaucoup aimé ton article, et m’y suis quelque peu reconnue, je pense qu’avec des enfants, il n’est en rien question de se priver, ça devient juste un peu plus compliqué, mais des qu une bonne organisation est mise en place, c’est que du bonheur, sérieux, je prefere de loin voyager avec les miens, que de les confier, j’ai le coeur plus tranquille ainsi, pour l’intimité, prendre une suite ou ils auront leur chambre et vous la votre. bel article en tout cas.
    bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s