Parce qu’il y a des gens persuadés qu’un enfant, ça se dresse … Bien sûr.




Pauvre idiote.
Tu t’es reproduit.
Du coup, tu as un mouflet qui braille comme un dindon et tu cherches le bouton OFF.
Comment vas-tu t’en sortir, toi qui a pour inconnu le maternage et donc la compassion et l’écoute ?
L’altruisme. Le problème à multiples inconnues …
T’en fais donc pas, va. Dans mon immense bonté, j’ai un peu de temps pour toi afin de te prodiguer les meilleurs conseils au monde. Tu vas voir ton rejeton va filer droit !

Pour commencer, sache que dès la maternité il est important de refiler ton bébé le plus vite possible dans les bras d’autrui. Tata Much-Much, ta meilleure amie Katia, ta mère, … libre choix, la leçon première étant qu’il soit le moins possible dans tes bras. Il faut donc privilégier les nombreuses visites à la mat’. Attends, tu viens de te farcir 9 mois en mode Michelin, on peut bien te laisser respirer un coup, hein. D’ailleurs, sors. Dès que tu peux. N’hésite pas à mettre le papa à l’ouvrage. Il s’est croisés les orteils le temps de la gestation, il est temps qu’il serve de baby-sitter tu as largement mérité ta sortie avec ta « best ».

Tu verras, au début les nuits c’est hard. Ca braille ces petites choses, ça braille ! Mais tu ne vas pas te laisser faire. Ses nuits, il fera ! Il faut lui faire comprendre que Maman est crevée et qu’elle a le droit de dormir. Ses caprices tu n’en as que faire hein ! Parce que, bien évidemment, un bébé de 2 jours qui pleure fait des caprices, attends … Donc, le marmot est à poser dans son panier lit, dans SA chambre. Ensuite ? Ben ensuite tu fermes la porte et tu te tailles ! Va prendre un bon bain chaud et fais péter le son dans la salle de bain histoire de ne pas être dérangée. Il finira par s’endormir. Et puis, comme on dit : faut qu’il fasse ses poumons ^^

Ne fais surtout pas l’erreur de le porter trop souvent, malheureuse ! Ca s’attache vite. Il va s’habituer aux bras et il ne voudra plus en décoller. Non, non, non. Pas de portage ! Sinon, tu peux dire adieu à tes sorties, ce gosse ne pourra pas s’endormir sans toi. En plus, tu vas en faire un gâté !
Alors les écharpes, les porte-bébés etc … ne te fais pas avoir ! C’est du marketing de fêlées bio. Un piège à débiles.

Hors de question de lui donner le sein. Tu n’es pas un frigo sur pattes, ça va bien maintenant ! Faut pas déconner. Le biberon, c’est nickel, n’importe qui peut le nourrir et puis le lait artificiel c’est pas si mauvais que ça.Faut l’habituer au monde moderne. On bouffe chimique. Sans compter que c’est douloureux l’allaitement. Crevasses, engorgements, sang, … berk ! Des nènès qui pendent, pas sûr que Monsieur soit tenté après. Il faut rester sexy ! N’oublie pas que tu es une femme du XXIè siècle cocotte. Les mères Ingalls, c’est bon pour les grosses et moches !

Aussi, tu auras à coeur de le dresser dès le berceau. Montre lui qui décide en levant légèrement le ton quand il chouine. Dès qu’il sait marcher, n’hésite pas à le mettre au coin, fessée au préalable. Les gosses c’est comme les cabots. Le dialogue, ils ne connaissent pas. C’est une perte d’énergie et de temps que d’essayer la communication. Tu as autre chose à faire.

En parlant « communication », grâce aux réseaux sociaux tu peux créer des groupes où tu vides un peu ton sac sur ta maternité. Tu te sentiras comprises et soutenue dans ton ras-le-bol. Mais attention, hors de question de rendre le groupe publique. Tu dois faire croire à ton entourage que tu vis dans le bonheur absolu. Ainsi, si tu chouines sur ton groupe privé, sur ton profil visible aux amis et à la famille, n’oublie pas de mentionner à quel point tu es heureuse.

N’oublie jamais que tu n’as aucun soucis ! Bon, des gens suggérerons qu’il serait peut-être sage que tu consultes un psy’ mais ne les écoute surtout pas. Le problème ne vient pas de toi mais bien de ton bébé.
Il a un grain cet enfant. C’est certain. Si le coeur t’en dit, tu peux éventuellement chercher ce qu’il a … mais c’est sans doute une pathologie psychologique. Bébé intense, hypersensible, traumatisé de ( je ne sais pas, invente à la limite ! C’est ça la magie du XXIè siècle, tout passe ^^ ). Le tout étant de bien faire comprendre à ceux qui t’entourent que tu es droite dans tes bottes, c’est ton mioche qui est défaillant.

Et enfin, le conseil ultime ; Il est impératif de faire pitié au papa. Non, vraiment. Tu es une maman, certes, mais un enfant ça se fait à deux. C’est le siècle du 50/50, faut en profiter. Hors de question que tu fasses une tâche de plus. Pour ce faire, n’hésite pas à en rajouter une couche. Si toutes les mamans sont crevées et légèrement dépassées par l’arrivée d’un nouveau bébé, il faut que tu arrives à faire croire que toi tu l’es encore plus ! Parce que toi, ton bébé, il a un soucis.

Bon, je pense qu’on a fait le tour, là.
GOOD LUCK !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s