Lettre à mon fils

Lui.
Mon fils.
Mon amour.
Mon précieux.
Tu es de ces futurs Rois dont on devine le destin dès leur naissance. Oh, ne t’en fais pas, peu importe ce que tu deviendras, mon amour est inconditionnel. Tout comme il peut l’être pour ta grande soeur.
On m’avait dit que les liens qui unissaient une mère à son fils étaient des liens particuliers. J’ai même lu qu’ils étaient ambigus … On m’a parlé d’Oedipe, on m’a parlé d’attachement nocif … Mais on ne m’a pas parlé de cette relation-là. La nôtre. Riche d’une première expérience en tant que Maman, j’ai tout de suite su que, bien que j’avais la même intensité d’amour pour toi que j’en ai eu pour ta soeur dès le premier regard croisé, je t’aimais juste … Différemment. Tu es mon fils. Et je te porte un amour aussi profond qu’un puits sans fin. Je sais déjà que pour toi je montrerai les crocs devant n’importe quelle femelle qui désirerait s’approcher d’un peu trop près … Autant être claire, je vais être pour ta future épouse une belle-mère détestable. Le genre qu’on rêve d’assassiner à coup de pelle. Qu’elle essaie, toujours …
Je n’en suis pas encore au stade de devoir parcourir le fil des souvenirs, tu as vu le jour il y a à peine 6 mois et 14 jours, néanmoins ces 6 derniers mois ont été intenses en émotion, en amour et en apprentissage. Et là, je parle de moi. Je me suis re-découverte. Pour toi j’ai envie d’être une Maman forte, fière, invincible, inébranlable, combattant vents, marées, monstres, frayeurs, tourments … Plus qu’une héroïne en combinaison moule-miches, j’ai envie d’être la meilleure des Mamans à tes yeux.
Tu as déambulé dans ma vie avec la plus grande des douceurs. Sans un bruit, sans un cri, sans un pleur. Dès le premier contact, dès que ta peau a touché la mienne, nous nous sommes connecté. On s’est compris. Je savais exactement ce que je devais faire pour t’apaiser. J’anticipais tes besoins sans pour autant taire ton expression. Notre fusion est si intense qu’elle me donne des allures de Maman sans défaut et pourtant Dieu seul sait que j’en ai. Je ne suis pas une meilleure mère que les autres. Je suis juste connectée à mes enfants, j’ai eu cette « chance », ce décodage immédiat. Et je dois l’avouer, cette communication m’aide à vivre une vie de Maman plus que paisible et sereine.
Un lien.
Un lien nous unis.
Un lien indestructible que mille bombes atomiques ne peuvent faire éclater.
Alors, j’espère de tout mon coeur d’être à la hauteur. Je ferai de mon mieux pour te fournir les matériaux pour t’ériger une fondation solide, j’espère surtout te donner le plus important : t’accepter et te soutenir tel que tu es et seras. Parce que je t’aime. Bon sang, qu’est-ce que je peux t’aimer !

J’ai rêvé de laisser ma trace dans ce monde. J’ai écrit des nouvelles, des textes à m’en écorcher les doigts, j’ai aimé et maladroitement, j’ai crié fort à vouloir graver mon souffle. Maintenant que mon corps s’affirme, que la sagesse et la sérénité s’emparent de moi au fil des jours, je m’aperçois que la plus belle chose que je pouvais léguer à l’Histoire, c’est Noa … et toi, mon fils.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s