The Place Beyond The Pines

Ce blog a des allures d’Allociné ces derniers temps, hein ? 
Oh, je commençais à me lasser un peu de mes films en noir & blanc alors je rattrape mon retard en nouveautés. 
Ainsi, me voilà mise à jour concernant le beau ( mais toujours pas terrible ) Gosling, avec The Place Beyond The Pines.
Quelle bande annonce trompeuse. Si je m’attendais à ça …
Dès les premières poignées de minutes, ma mauvaise langue ne peut s’empêcher de fourcher ; qu’est-ce qu’elle joue mal Eva Mendes ! Pour sûr, elle ne doit pas sa carrière à un indéniable talent. Mais bien à sa beauté époustouflante. Parce qu’elle est indiscutablement l’une des plus belles femmes à l’écran. C’est même frustrant de la voir plus tard dans le film, vieillie et enlaidie pour paraître toujours aussi fraîche et sexy. 
Clairement, je ne l’aurais pas prise au casting. Elle ne valide pas trop cette Maman de banlieue sans un sou qui vient d’accoucher. Elle est trop pimpante pour ça … Une fille d’une telle beauté, dans la vraie vie aurait eu un autre destin … Pas meilleur mais elle n’aurait pas été une simple serveuse … Premier accroc. 
Ensuite, Gosling … Ah, Gosling. Même tatoué et les cheveux hyper-oxydé, il est beau. Ca … on peut le dire.
Mais là encore, lui et sa compagne se sont bien trouvés.
Si je lui accorde d’avoir bien joué, je me demande quand même si on a dégoté le beau Ryan parce qu’il colle naturellement au personnage ou si c’est lui qui a fait un léger effort dans son jeu d’acteur ? 
La scène dans l’église, ce moment où il pleure … Si ça avait été Di Caprio ou Ray Liotta ( jouant dans ce film un rôle qui lui colle désormais à la peau, à savoir un flic ripoux ) j’aurais été en larmes mais , sincèrement, il ne me touche pas. 
Par contre l’histoire et d’autres acteurs m’ont profondément émue.
Tout d’abord, ce film est surprenant parce qu’il se déroule en 3 parties. La première concerne Ryan Gosling, la seconde Bradley Cooper et la dernière, une sorte de réunification. Je ne vais pas trop en dire sur cette dernière partie, je risquerais de spoiler.
La première partie a des allures d’enquête policière avec des acteurs corrects. Cette partie plante le décor. 
Luke est un cascadeur réputé pour son numéro de motocross. Il se produit dans la ville où il avait connu une certaine Romina. Jeune femme présente le jour de sa représentation. Il apprend qu’elle a donné naissance à leur enfant, un petit garçon. Pour subvenir aux besoins de son enfant, il cambriole des banques. Grâce à sa dextérité et à son talent de conducteur de moto, il parvient à échapper à la police. A chaque fois. Jusqu’au jour où …
Bon. Les scènes de courses poursuites sont haletantes et terriblement bien filmées !
J’avais l’impression de faire partie intégrante de la course poursuite avec des prises de vues, des silences, des effets vraiment efficaces !
Le scénario jusque là est hyper prévisible. On se doute de ce qui va en venir du destin de Luke. 
Là où est toute la surprise c’est lorsque à la suite d’un événement nous basculons dans une seconde partie du film où l’on retrouve un Bradley Cooper, parfait. Très juste dans sa manière de jouer ce jeune policier … L’histoire prend une tournure particulièrement touchante. Et à moi le Scottex, je n’ai pas arrêté une minute. 
Alors est-ce que je me suis projetée en tant que mère de famille et alors cette histoire m’a touchée ou … je ne sais pas, le fait est que dès cette seconde partie, mon coeur s’est serré. J’avais cette boule dans le fond de la gorge …
La troisième partie m’a fait redécouvrir un acteur que j’ai trouvé EXCELLENT : Dane Dehaan. Je l’avais déjà repéré dans CHRONICLE, ce film me le confirme, il est vraiment très bon acteur !
Pour l’avoir vu jouer dans True blood également, je sais qu’on peut parler ici d’un parfait écorché vif. On parlera de performance quand il jouera autre chose, il n’empêche qu’ il est bon. Très bon. 
Un physique atypique & une tête qui marque.
C’est un peu le sujet de cette dernière partie que je n’ose trop développer, je gâcherais sans doute tout le suspens.
En gros, je n’ai pas été surprise par le scénario parce que chaque partie indépendamment l’une de l’autre était prévisible. Par contre, le tout regroupé ensemble, on ne s’y attend pas. Et c’est là la réussite du film. 
Ceux qui s’imaginent voir un film d’action dans la lignée de DRIVE, on passe son tour, clairement on n’y est pas. L’action est à ce film ce que les zombies sont à The Walking dead, un détail. 
C’est un film qui fait appel à notre réflexion jusqu’à la dernière minute.
Une note ? 9/10. 
LARGEMENT.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s