Manger le placenta après l’accouchement…avec ou sans patates?





On y est ! Après quelques poussées plus ou moins laborieuses, bébé est dans vos bras en parfaite santé ! On s’affaire à vous rafistoler l’entre-jambe quand dans la foulée on vous pose une question tout droit sortie d’un film à indicatif hémoglobine +10 000 :  « Vous voulez garder le placenta ? »

Ok. On va commencer par se calmer et cerner le phénomène !

Si ça peut paraître complètement déclassé comme question, il faut savoir qu’un mouvement prend de plus en plus d’ampleur, particulièrement Outre-atlantique, à savoir : la placentophagie.
Sans rire, certaines femmes demandent à récupérer leur placenta pour le consommer.
Cuit, séché, en soupe ou incorporé à des smoothies de fruits … Mmmmh, j’en ai l’eau à la bouche dites donc …

Alors cette idée loufoque elle débarque d’où ? 

La placentophagie est très présente chez certains animaux qui l’ingèrent pour ses apports bénéfiques en fer et en vitamine B12 favorisant, dit-on, un rétablissement plus rapide chez la mère.
Bon nombre d’études actuelles démontrent qu’il s’agit en fait d’un phénomène comportemental qui n’a strictement rien à voir avec ces dits apports ( le placenta a une certaine odeur qui attire les prédateurs, il est donc plus prudent de l’ingérer ). Mais l’idée d’une remise à pied rapide profite aux défenseurs de la bannière placentaire qui n’hésitent pas à en rajouter une couche en prétendant des vertus antidépressives évitant même le baby blues … 

Je ne pousserai pas le bouchon jusqu’à mentionner une certaine marmotte et son industrie de chocolat dans les montagnes suisses mais … Ce que j’en pense moi c’est que les animaux se lèchent les parties intimes, certains mangent leurs crottes, ils mangent tous de la viande ou des végétaux crus, procréaient par instinct, … Mais NOUS, nous avons une certaine capacité de réflexion qui nous différencie du monde animal. Nous sommes des mammifères, oui, mais de là à imiter les animaux « parce que c’est la nature » est totalement dépourvu de cette même réflexion qui nous caractérise …

Alors bien évidemment, je respecte à 100% celles qui le font. J’avais juste envie de partager avec vous, autour d’une bonne tartine de Maroilles fumante, un avis sur un phénomène en vogue !

Alors les poulettes … avec ou sans patates ?  




Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s