Les fautes de français



Que ce soit sur les réseaux sociaux, dans les programmes de télé-réalité et même parfois dans des 

émissions culturelles, notre belle langue est mise au sous-sol ! Alors je me suis dis que j’allais vous 

compiler les fautes qui, à mon humble avis, sont les plus insupportables. Attention, je ne prétends pas être l’Esprit Saint qui habite Bernard Pivot, loin de là, je fais moi aussi quelques fautes d’orthographe ( oubli de « s », les accords, … ). 

Mais il y a fautes et FAUTES. Je parle ici des grosses fautes de français qui ne sont pas correctes 

mais que l’on voit ou entend souvent.

Ici donc, mon petit top 10. C’est parti !

1. « Ils croivent » : je pense que c’est la faute qui me révolte le plus. 

Comment faire comprendre une bonne fois pour toutes que le 

verbe « croiver » n’existe pas ? 

2. « Si je serais » : « Les si n’aiment pas les rais » ! Ça ne vous rappelle rien ? C’est la faute la plus 

moche à l’écoute à égalité avec le n°1 du top.

3. « La robe à Sarah » : C’est une faute que j’entends énormément. Vous ne dites pas « fils à pute », si ? 

Eh bien voilà, c’est pareil. La robe DE Sarah !

4. » Au jour d’aujourd’hui » : LA faute que nos médias ont adoptée sans gêne. Pas une. Aujourd’hui est 

déjà un pléonasme en soi-même. Donc si vous décomposez le mot cela fait : Au jour du jour de ce 

jour. Ce qui est donc un double pléonasme. Pitié…

5. « Bonne Anniversaire / Bon année / La nouvel an «  : Si « la nouvel an » est beaucoup plus probable à 

l’audition, le « bonne anniversaire » vous n’y échapperez pas. Chaque année, sur n’importe quel réseau, 

il y en a un ou une qui va vous la faire. 

6. « Aussi non » : Une faute que j’ai longtemps faite ! « Aussi non » au lieu de « Ou sinon ».

7.« Ce / Se » : Là on atteint le code rouge. Il est plus qu’urgent de faire quelque chose, c’est une 

épidémie ! 

8.  » er / é  » : Au même titre que le numéro 7, la conjugaison va mal. Je vous file mon astuce : le 

verbe « finir ». Remplacez le verbe à conjuguer par « finir », s’il convient, mettez « er », sinon « é ». 

9.  » sa va » : Non, clairement, ça ne va pas du tout ! « ça va », avec un « c » cédille !

10. « Incessamment sous peu » : cfr. n°4, c’est un pléonasme insisté qui 

se transforme alors en périssologie. C’est un ajout de détails qui font 

redondance et n’apportent rien de nouveau sinon de la lourdeur dans 

l’expression. Un pléonasme sans effet quoi, dixit Wikipédoch’.

Bref, et vous ? Quelles sont les fautes qui vous révoltent ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s