4 mariages pour une lune de miel





Je plante le décor pour ceux et celles qui ont été, et sont, à l’abri de cette connerie télévisuelle diffusée sur TF1.

4 mariées, 4 mariages donc et un seul voyage de noces à gagner.


C’est court, c’est bref, en même temps c’est à la hauteur du concept : réducteur.

Une femme se marie, les 3 autres assistent à son mariage et lui donne des notes sur le repas, la décoration, l’ambiance et enfin la robe.

Vous l’aurez compris, je ne suis pas une grande fan l’émission. Pourtant, il m’arrive de tomber dessus et d’y rester parce que je suis souvent consternée par les propos tenus dans ce programme.
Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai pensé qu’à un moment, les gens devaient faire exprès d’être cons ( entre le manque d’ouverture culturelle et les réflexions à deux balles … ).

Parce que bon, faut déjà être con pour aller exposer son mariage à l’avis de 3 inconnues. Je peux paraître vache mais je le pense sincèrement. Un mariage c’est PERSONNEL. C’est vraiment le meilleur moyen de gâcher l’une des plus belles journées de sa vie pour n’en garder que le moins bon. Parce que le mariage étant à l’image de ceux qui l’organise, ça ne plaît pas foncièrement à tout le monde et alors, vive le festival des coups bas et de la méchanceté gratuite.

Noter 12/20 une ambiance de mariage qu’on a adoré est tout aussi invraisemblable que de noter 11/20 une robe de mariée magnifique mais qui manquait de couleurs. Ok.

Et puis, quand on sait qu’une journée de mariage c’est déjà bien assez serré niveau timing, je ne comprends pas bien où est le plaisir d’une journée d’union en refaisant 10 fois la même prise de vue, histoire d’être sûr que ce soit dans la boîte. Si tu es déjà stressée par l’organisation de ton mariage pourquoi en rajouter en te coltinant TF1 et 3 invitées qui vont juger ton intimité. Parce qu’une déco, une ambiance, une histoire d’amour c’est intime.
Intimité qui, en plus, va être exposée à des téléspectateurs encore moins scrupuleux !

Et les invités ? On a pensé aux invités qui aimeraient s’éclater jusque 4h du mat’ sur la chenille, torchés comme des serpillières, sans avoir l’air débile nationalement ? 

Alors tout ça pour quoi ? Une lune de miel ? Ouais mais tu as conscience que pour choper le voyage de rêve tu vas devoir mettre des notes dégueulasses ? Oui, et là tout le monde saura que tu es une connasse. Prête à tout pour gagner. Jusqu’à marcher sur sa franchise et son intégrité. Bravo.

Non, vraiment, je ne comprends pas deux secondes comment on peut oser SE faire ça.

On monétise le sentiment, une institution sacrée et ça marche … 

Tu as envie d’en parler avec moi ? 




Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour ou contre l’utilisation des tablettes numériques par des enfants ?

Des professeurs sont consternés de voir des petits tenter d’animer une feuille de papier en glissant leur doigt de droite à gauche quand les parents sont surpris de constater que leur tout petit préfère colorier sur l’Ipad plutôt qu’avec un crayon et une feuille.
Alors, mutation culturelle inquiétante ou voyons-nous naître une nouvelle forme d’intelligence ?
Pouvons-nous laisser nos enfants utiliser une tablette numérique en toute sécurité ?

Pour commencer, je pense qu’il faut tolérer une utilisation mesurée.
Il est prudent de rappeler qu’avant l’âge de 3 ans, l’enfant a besoin de mettre en place des repères spatiaux et temporels, hors la tablette est un éternel présent.
Avec un livre, un vrai, il y a un avant ( la page déjà lue ), un présent ( la page qu’on lit ) et un après ( la page que nous lirons ).
Tout comme la télévision d’ailleurs. Avant 3 ans, elle est néfaste.

Ceci étant dit, nous avons un Ipad à la maison et ma fille de 3 ans a déjà passé plusieurs heures dessus.
Jamais d’affilées, toujours sous surveillance.

Il n’est pas question de diaboliser la tablette pour les plus jeunes mais bien de montrer qu’il devrait y avoir des limites. Pour moi les tablettes sont un formidable outil technologique aux capacités immenses. Le tout étant d’en faire bon usage et de ne pas laisser nos enfants en abuser. Ils n’en ont pas réellement l’utilité. L’enfant peut très bien développer une intelligence considérable sans ça.
Néanmoins, tourner le dos à la technologie n’est pas une solution.
Dans beaucoup de métiers, il est demandé une connaissance informatique de base.
Il y a quelques dizaine d’années, nous parlions du PC et de l’ordinateur comme certains réfractaires parlent aujourd’hui des tablettes.

A méditer.

Et vous, qu’en pensez vous ? Rendez-vous sur Hellocoton !

Top 10 des phrases lâchées pendant le réveillon de Noël

Les fêtes de fin d’années étant propices au faux pas ( et pas que fashion ), j’ai compilé pour vous, 1 mois à l’avance,  les 10 phrases cultes lancées le soir du réveillon.

– « Il a été fabriqué comment ce foie gras ? »

– « Merci pour la robe mon chéri elle est magnifique ! Mais je fais un 38 pas un 42 »

– « Trop bon le poulet ! » ( D.I.N.D.E. )

–  » Brrrr … Il fait froid, hein ? » ( La platitude absolue rien de mieux que pour plomber une ambiance de feu. A répéter au minimum 5 fois en une heure. Effet garanti ! )

– « Non mais t’en fais pas, au pire, je revends sur Ebay ! »

– « Moi j’adore le réveillon de Noël parce qu’on mange du caviar, j’adore ! » ( oeufs de LOMBES )

–  » Premier Noël sans Filou-le-chien … Vous tenez le coup belle-maman ? » Uniquement si belle-maman est une peau de vache.

–  » 23h55 … Hop! Hop! Hop! Au vu de la neige qui tombe, on ferait bien de se mettre en route ! » #truestory

– « C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans faim ! »

– « Tiens ton cadeau. 200€ la bouteille de parfum … Je dis ça … « 

    Et vous, vous en avez d’autres ? 

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Boba Air

    Pour rappel, j’avais acheté un sublime Boba 3G Tweet pendant ma seconde grossesse, que j’ai perdu.
    Et oui, il y a des équations universelles comme cette perte qui auront toujours une inconnue. Encore aujourd’hui, dans mon sommeil, je tente d’élucider ce mystère, en vain …
    C’est donc naturellement que je suis revenue à l’utilisation assidue de mes chères écharpes. Je suis non peu fière de vous dire que j’en ai désormais 12 en ma possession.
    De la plus légère à la plus épaisse, de la plus longue à la plus courte, … Elles m’ont essentiellement servi pendant ma formation de monitrice.
    Mais étant sans porte-bébé préformé, j’avais quelques difficultés pratiques à porter mon petiot, vite.
    Exemple, on sonne à la porte ou encore je suis à la bourre pour aller chercher la grande à l’école … Mettre l’écharpe, il n’y a pas à dire ça prend un peu de temps. Alors bien évidemment, j’ai fait l’acquisition d’un Suppori et j’ai bien quelques Slings, très pratique d’ailleurs tout ça pour une course rapide au coin de la rue mais comme par hasard, ma grande sort de l’école au moment de la sieste du petit dernier. Dormir dans une Sling ou un Suppori quand on est un grand gabarit et que Maman a le dos douloureux, c’est Xapatan !
    J’ai eu pitié de mon petit veau qui tentait de dormir dans le bus, la tête ballante et j’ai choisi de racheter un préformé. Sauf que, dans ma recherche, je suis tombée sur le BOBA AIR. 
    Kezako un Boba Air ? 
    C’est le porte bébé le plus léger qu’il soit ( 330 gr ) ! En effet, conçu en nylon, il est aussi compact que pratique puisqu’il trouve aisément sa place dans un sac à main.
    La première impression que j’ai eue en le déballant c’est  » Non mais ça n’a pas l’air bien solide ce truc 
    … et fabriqué en Chine ? M*rde … « 


    Bah, il est acheté maintenant, c’est trop tard pour les remarques moralisatrices, passons aux essayages.
    Mon premier essai a été en portage ventral avec Isaac, 10kg500 à ce moment là. 
    Si le Boba Air n’a pas de bretelles rembourrées, le portage reste cependant plutôt agréable. Et pour avoir utilisé le Boba 3G suffisamment que pour émettre une opinion, je le dis, la différence ne se mesure que sur la durée du portage. En effet, avec le 3G, j’ai parcouru Londres toute une journée avec un petiot de 9 kg. Ce n’est clairement pas possible avec le Boba Air. C’est un porte bébé d’appoint. J’ai donc tenu facilement 1h30 mais plus m’aurait été vraiment inconfortable.
    Mon second essai a été en portage dorsal avec Isaac toujours, dans un premier temps. Et là, étonnamment, je ne sentais pas le poids de bébé, sacrément bien réparti sur l’ensemble du buste. Nous avons passé une journée shopping en Allemagne, sans aucun soucis !
    Le portage dorsal est vraiment impeccable. Pour le ventral, il est vraiment d’appoint, pour une petite course, aller chercher le ( la / les ) grand ( e /s ) à l’école, … Mais pour des virées de grandes et longues enjambées, seul un vrai préformé est d’usage. 
    Maintenant, je ne l’ai pas encore utilisé durant l’été ou le printemps. Je pense que la matière doit tenir assez chaud, je ne sais pas … Sur quelques sites où l’on peut lire des témoignages, des Mamans vantent les mérites d’une certaine légèreté par beau temps, assurant ainsi que la matière ne tient absolument pas chaud.
    Je ferai une mise à jour de ce billet une fois testé. 
    J’émets une réserve uniquement sur ce point.
    En bref, 
    – Un porte bébé ingénieux et pratique. Surtout lorsque bébé est propice à la marche ( j’ai le Boba air dans le sac, je le sors quand Loulou est fatigué de marcher ) ou qu’on en a une utilité sommaire ( course rapide, … ). 
    – Facile à l’entretien ( se lave en machine sur cycle délicat ).
    – Un prix attractif ( 49 € ).
    – Compact ( Il peut se ranger dans une boîte à gants, dans un sac, … ) !
    – Confortable ( malgré l’aspect premier, il faut le dire, j’ai vraiment été étonnée ).
    – Solide ( je l’ai également testé avec ma grande 3 ans en portage dos, NICKEL ! )
    – Facile d’utilisation.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Manteau de portage MAM Coat

    Avec l’arrivée du grand froid, il était plus que temps de ressortir la veste de portage.
    J’ai opté pour la MAM Coat parce que c’était celle qui se rapprochait le plus de mes besoins. En effet, grande mouvante avec les enfants, il me fallait une veste bien chaude qui me permette de faire de longues balades dehors, même sous la pluie ( j’adore le froid et la pluie ).
    La première fois que je l’ai mise, Isaac avait 1 semaine. Pour les nouveaux-nés, il ne faut pas craindre de les couvrir intégralement.
    Par temps enneigé, bébé est en sécurité et bien au chaud à l’intérieur du manteau. Il est quasi impossible que la tête aie un contact avec l’air froid extérieur, à moins de le vouloir en ouvrant volontairement la veste jusqu’au visage de bébé.

    Comme mon petit dernier est un enfant de Janvier, je ne l’ai utilisée que 3 mois. C’est que la MAM Coat est très chaude ( fabriquée en Finlande, ils en connaissent un rayon niveau froid du grand Nord ) ! Vraiment, j’insiste !
    Elle est juste idéale pour l’hiver et encore, je vous le dis, on a bien chaud au point d’avoir cette sensation d’être près d’un poêle à bois alors qu’il neige des cornes de glace ! Avec pareille veste je vous le garantis, 0 sensation de froid.

    Pour la composition : Micro fibre + membrane respirante + doublure entièrement polaire. Capuche amovible + cagoule polaire et micro fibre pour bébé. Insert de portage pour porter devant et au dos, ainsi qu’une astucieuse pièce polaire qui protège le coup de bébé et empêche toute intrusion du froid.

    En bref, je suis plus que satisfaite de cette veste que je recommande chaleureusement ! Certes, elle a un prix ( 169€ quand je l’ai achetée cependant on la trouve à 149€ ) mais croyez moi, une fois la bête enfilée, on sait ce qu’on a payé. La qualité !
    Imperméable, chaude, pratique grâce à ses nombreux compartiments, si je n’avais pas un porte-feuille prêt à exploser ( d’éléments administratifs, pas de billets, dommage ! ), je me passerais d’un sac. C’est qu’une couche lavable, un biberon et une boîte de mini lingettes lavables tiennent parfaitement dans les poches latérales ! Et sans faire tonneau ( cfr. la photo ci-dessus ) !

    Non négligeable, cette veste sied aussi bien avec une écharpe de portage qu’un mode plus solide tel un ergo.

    Le seul petit point négatif est l’esthétisme du bonnet enfant. Si la marque ZOLI propose de jolis modèles, MAM aurait besoin de retravailler celui inclus avec la MAM Coat. Il n’est pas horrible mais enfin, ça ne leur aurait rien coûté de plus de travailler légèrement la forme afin de lui donner une dynamique légèrement plus fun.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Lis bien et la lecture te le rendra, mon ami.

    Si il va sans dire que la lecture nous met à l’abri de l’illettrisme, ce n’est pas pour autant que lire n’importe quoi nous protège de tout.

    Pour bien parler, bien lire et bien écrire, il y a des oeuvres qui s’y prêtent et puis d’autres, plus récréatives, qui servent de « pause café ». Vous savez, un peu à l’instar du cinéma d’auteurs dans le 7ème art.
    Le cinéma d’auteurs amène une réflexion profonde sur la vie, le monde, … tout l’inverse des blockbusters et autres films « pop corn », plus récréatifs. C’est exactement de même pour la lecture.
    En 7 années d’expérience en tant que libraire, je me suis souvent étonnée de rencontrer des clients assidus, lisant en moyenne 1 roman/semaine, faire des fautes d’orthographe et de syntaxe GROSSES comme des baraques à frites lorsqu’ils me passaient une commande via mail …
    Comment peut-on lire assidûment et mal s’exprimer à l’écrit ?
    Mais également à l’oral !
    J’avais une cliente dans la trentaine qui lisait énormément mais c’était une catastrophe à l’audition …

    Loin de moi l’intention de me moquer, j’ai plutôt envie de tirer l’attention sur un fait  …

    7 années d’expérience. Même avec une pause « maternité », je peux vous le certifier, ce que je vais dire est basé sur des faits avérés.

    J’ai été libraire dans plusieurs endroits et les collègues que j’ai eu ont plus ou moins tous les mêmes observations que moi.
    Pourquoi, rares sont les lecteurs de MARC LEVY ou GUILLAUME MUSSO s’exprimant correctement à l’oral et à l’écrit ? Idem pour BERNARD WERBER … Les exceptions que j’ai rencontrées lisaient également d’autres styles plus classiques ou de l’héroïque fantasy par exemple mais les exclusifs, adeptes de ces 3 auteurs, c’est marquant !
    Le nombre de jeunes filles achetant exclusivement des ouvrages en collection MILADY ou BRAGELONNE ( pour ne pas citer BLACKMOON chez qui est paru TWILIGHT ), la même.

    Alors la réponse est simple. Si vous ne regardez que des films « pop corn », il y a fort à parier que vous passerez à côté de l’esprit même du cinéma. Autrement dit, le point culture est à zéro.
    On peut bien évidemment lire ce que l’on souhaite et s’offrir des moments sans « prise de tête » avec un DANIELLE STEEL mais alors il ne faudra pas s’étonner du faible impact positif de la lecture. Un moment récréatif, si c’est tout ce que vous recherchez pourquoi pas. Mais il est dommage de se cantonner à cela quand la lecture, grande baie vitrée sur l’infini, nous offre tout : l’évasion et la culture en symbiose !

    Afin de conseiller au mieux la clientèle, un libraire lit de tout. J’ai commencé dans le métier accro aux romans d’intrigues et policiers, aujourd’hui je lis de tout, tout en gardant ma profonde passion pour l’énigme. Néanmoins, j’apprends énormément dans l’éclectisme de ma lecture.
    Un éclectisme qui me permet de parler avec tout le monde, de marquer une opinion, de me positionner, … Pas sûre que la lecture exclusive du genre LEVY suive le mouvement …

    On a tous le droit de lire de la merde. De la belle grosse merde assumée ! Mais pas que.

    Alors lisez.
    Lisez bien et la lecture vous le rendra.

    ps : il en va bien évidemment de même pour vos enfants. KID PADDLE ça va un moment. Après, il y a aussi MONSTER ALLERGY, vachement mieux ficelé 😉

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Un Facebook pour les enfants … Ok.

    Bon, comme vous le savez tous, Facebook est uniquement autorisé aux utilisateurs de plus de 13 ans.
    Comme vous le savez également, il suffit aux enfants de moins de 13 ans de modifier leur date de naissance pour pouvoir créer leur propre compte Facebook sans l’aval d’un adulte.
    Selon une étude, sur les 900 millions d’utilisateurs que dénombre Facebook, 5,6 millions de comptes appartiendraient à des enfants de moins de 13 ans. Là, déjà, se pose la question suivante ; comment y ont-ils accès ? Avec ou sans le consentement de Papa & Maman ? 
    En 2011, le réseau aurait supprimé 800 000 comptes actifs car les propriétaires étaient des enfants.
    Au vu de ces chiffres, Maître Zuck-Zuck et ses collabos proposeraient d’ici peu ( le conditionnel est de rigueur, à l’heure actuelle, aucune confirmation officielle de la plateforme ) la mise en place d’un réseau adapté aux enfants.
    Comment ? En créant des comptes Juniors directement  rattachés aux comptes des parents. Ces derniers pourraient ainsi sélectionner les contenus auxquels leurs « juniors » ont accès, contrôler les demandes d’ajout d’amis ou d’applications.
    Mais qu’on ne se voile pas la face ! Zuck-Zuck le bien pensant,  dans sa prétendue volonté d’ouvrir un réseau aux enfants dans une logique éducative, a surtout en ligne de mire une nouvelle cible particulière lucrative !

    Question (s).
    Avant d’atteindre 13 années et légèrement au-delà d’ailleurs, n’est-on pas un brin intéressé par le vrai monde ? Nous ne jouons donc plus aux billes ? Les enfants d’aujourd’hui ne connaissent plus les joies d’une virée à vélo en bande ?
    Parce qu’en plus d’être des cons qui s’assument derrière nos écrans, occultant toute vie sociale réelle, il faut suggérer à nos cadets de faire de même ? Histoire d’être tous sur le même rail de la perdition de valeurs dans sa grande épopée actuelle ?

    A quand un Facebook pour embryons ?
    Non mais sans déconner … On doit se faire chier dans une cavité utérine !

    Rendez-vous sur Hellocoton !