12 years a slave – Steve McQueen

Remuant mais pas surprenant.

Soit en une phrase le résumé de mon avis sur ce film tant attendu ( par moi, du moins ).

J’ai lu le roman il y a quelques années et à l’annonce de l’adaptation, il me tardait de voir ce qu’ils allaient faire du récit qui m’avait fait pleurer tant de nuits durant une semaine …
C’est que si je mets 3 jours en moyenne pour un roman, il en est de ceux qu’il est difficile à lire tant ils sont d’un réalisme effrayant.
L’Homme est définitivement capable d’être d’une connerie sans fond quand il a en lui les capacité d’être bien plus bon que la bonté, elle-même.

New-York, 1841, Solomon, un jeune afro américain ( ce terme, je ne m’y fais décidément pas ), est kidnappé et réduit à travailler comme esclave dans des champs de coton en Louisiane. Un calvaire qui durera 12 ans …

Des films sur le sujet, il n’y en a pas 100, je les ai donc tous vu. Tous à peu près criants de vérité, je dois admettre qu’il y a dans cette adaptation, une véritable volonté de mettre en avant ce qui avait été jusqu’ici été suggéré. Mais trop c’est trop.

Vraiment à trop vouloir, on emmerde.
Et clairement, je me suis emmerdée.
Comme dirait mon ami Pierre, « C’est déjà moins chiant que The Butler ! ».

En effet, et on le doit en partie au casting en or massif avec en tête un Fassbender toujours aussi efficace ( Ciel, qu’il est beau … ET doué ! ).

Une note ?
5/10

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s