La mère-barrière …

Ce matin, je suis allée faire une course rapide au magasin du coin avec les enfants …
Main dans la main avec Noa et Isaac en portage dos, dans l’écharpe.

Dans la file, une dame âgée, africaine.

« C’est bien ma fille, tu es une bonne mère, ça me fait chaud au coeur ! »

Ce à quoi je réponds que, bien que cela me touche, une mère qui porte n’est pas forcément une bonne mère. Comme une mère qui pousse son enfant dans une poussette peut être une excellente maman !

« Oui tu as raison. Mais quelle genre de mère porte, materne et peut-être mauvaise ?! Moi je n’en connais pas ! »

« Qu’est ce qu’une bonne mère, déjà ? »

Devant un certain public, nous débattons légèrement de la maternité, du portage … Le temps d’attente dans une file de supermarché bondé …

« Tu sais, chez nous, on dit qu’il est naturel de porter son enfant dans le dos dès la naissance parce que de par la position, c’est la mère qui affronte le monde d’abord. Elle sert de barrière, elle est devant lui pour le protéger. Il prend ainsi confiance … Ca le protège également des maux du ventre. Quand il est prêt, il marche à sa guise  avec une confiance certaine, sa mère est à présent derrière lui. Ici en Europe, je pense que les femmes poussent par coquetterie. Pour ne pas se froisser les vêtements ou porter des talons. Et à ceux qui prétendent qu’un enfant porté est fainéant et capricieux, demande leur si ils ne confondent pas avec la poussette. Je n’ai jamais vu autant de capricieux en poussette. Continue ma fille, je suis vraiment fière ! »

Un brin extrémiste la mama, mais son discours m’a fait du bien. Surtout quand on s’acharne à me demander pourquoi je porte encore mon fils de 17 mois.

Le nombre de fois où j’ai envie de répondre « parce que je t’emmerde ! » …

Je n’avais jamais entendu cette histoire de mère/barrière. J’ai trouvé ça poétique, magnifique et lourd de sens …

J’aurais tant aimé avoir encore mes grands-mères à mes côtés, je me rends compte que j’ai la chance d’être métisse. Et cette chance est décuplée car mon mari l’est également et à deux on constitue le monde … On a tant de choses à apprendre du monde, justement …

Nous sommes leur seul repère, apprenons au mieux pour bien retransmettre. C’est tellement mieux que de léguer une maison ou des sous … C’est un héritage inestimable.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s