Madame rend visite à Mademoiselle.

551510_604028626399705_2382989040547428686_nElle ne parle pas ; elle gueule. Et se marre, en faisant des tourbillons avec ses bras, crayon au bec, face à cet autre qui ne peut en placer une mais qui s’amuse franchement de ses tranches de vie narrées comme des sketches. On profite de la douceur du soleil de fin d’hiver autour d’une table où trônent quelques bouteilles de vin vides et d’autres qui s’apprêtent à l’être, toutes à sa portée de main.  Elle dit qu’elle est heureuse comme jamais. A sa façon peut-être, c’est à dire entre deux assombrissements. Mais je ne suis pas là pour lui faire la morale, ni même pour m’inquiéter : elle ne le supporterait pas. Je ne lui ferai pas non plus remarquer que je saisis parfois dans son regard le désespoir des clowns tristes : elle déteste les clichés … Il faudra prendre plusieurs fois un ton sévèrement insistant pour arriver à l’extirper de ses divagations et la caler dans une pièce silencieuse. Il faut qu’on parle. « Ok, ok, futur moi … je te suis » en chantant. Mais une fois la porte fermée derrière elle, une autre jeune femme apparaît, qui se prend souvent la tête entre les mains, se frotte le crâne pour mieux réfléchir et ne se tait jamais. C’est une bavarde dans la veine surréaliste, faussement brouillon et foncièrement brillante, dévoreuse de livres, passionnée de tout, fan d’un autre temps. Elle est capable, dans ses pires moments, de lier la finesse de l’esprit à la grossièreté du geste.

Du genre à élaborer une profonde réflexion sur l’immortalité du couple en beuglant depuis les toilettes où, la porte ouverte, elle déverse les 5 derniers pichets d’un succulent rouge. Excessive, elle pourrait écoeurer, outrer ou épuiser.

Mais ce serait rester à la surface et refuser de voir le fond, déchirant.

Mademoiselle est celle qui ne voulait pas d’attaches par craindre de mettre quelqu’un dans l’embarras.

Madame n’a guère changé.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s